Cet extrait du commentaire de Flo (v. lien "Au fil des mots" cat. "Mots perlés") sur le post « A ma place »…

"Dans une relation amoureuse, cette complémentarité me semble passer par un indispensable préalable. Que chacun, femme ou homme, ait trouvé sa propre complémentarité yin-yang et se soit pacifié avec ces deux côtés de lui-même..."

m’a donné envie de relire cet article extrait de l’ Encyclopédie du savoir relatif et absolu de Bernard Werber et de vous le faire partager…

COUPLE...

couple

« Les gens veulent se mettre très vite en couple alors qu’ils ne savent pas qui ils sont… /…

Les jeunes qui se marient à vingt-cinq ou à trente ans sont comme des chantiers de premiers étages de gratte-ciel ; ils décident de bâtir leurs étages ensemble en estimant qu’ils seront toujours au même diapason et que, lorsque les étages se seront élevés, des ponts seront bien établis entre eux.

En fait, ils se livrent à un investissement sur l’inconnu. Leurs chances de réussite sont rarissimes…/…

Pour construire un couple, il faut être quatre, chacun ayant trouvé son alter ego en lui-même. L’homme ayant déjà accepté sa part de féminité, la femme ayant déjà accepté sa part de masculinité. Les deux êtres étant complets cessent de rechercher ce qui leur manque chez l’autre. Ils peuvent s’associer librement sans fantasmer sur une femme idéale ou un homme idéal puisqu’ils l’ont déjà trouvé en eux. "

Encyclopédie du savoir relatif et absolu. Bernard Werber