DEFINITION : Le mot « Fallas », qui vient du mot latin « facula » (torche) et par extension feu, désigne à la fois :

-          la fête populaire par excellence qui a lieu à VALENCIA au cours de la semaine qui précède Saint Joseph.

crema_imagine_0

Falla "Imagine" Plaza del Ayuntamiento

-          le(s) monument(s) artistique(s) (ou FALLAS) réalisés par artistes et artisans (Sculpteurs, peintres, charpentiers, maçons et apprentis) tout au long de l’année dans les hangars de la « Ciudad del artista fallero ». Ces œuvres, dotées d’une intention satirique ou critique  ont une vie éphémère : exposées sur la voie publique du 12 au 19 Mars, elles sont destinées à être brûlées le 19 Mars, jour de Saint Joseph. 

falla_paterna_crema

Falla Paterna en llamas

ORIGINE DE LA FETE : L'origine de la fête des Fallas remonte à une ancienne tradition des charpentiers de la ville, qui, la veille de la fête de leur patron Saint Joseph, brûlaient devant leurs ateliers, les vieux meubles inutilisés durant les mois d'hiver. Au fil du temps, ces bûchers devenus des monuments se sont chargés d’un message satirique ou ironique en reproduisant des faits sociaux censurables.

DEROULEMENT DES FETES : Rituel en cinq actes

Acte I : La « crida » ou coup d’envoi de la fête. Madame le Maire de la ville assistée des Falleras Mayores invitent les valenciens à vivre les fêtes.

Acte II : « Mascletaes » du 1er au 19 Mars à 14 h sur la place de l’hôtel de ville. Une mascleta est une « spécialité » pyrotechnique composée d’une série de pétards masclets qui explosent selon un rythme déterminé et prennent fin dans un vacarme spectaculaire et assourdissant.

fallas_mascleta

Photo mascleta Paterna

Acte III : « La Planta » A partir du 15 mars à minuit,  les fallas sont installées dans rues et quartiers et habitants et visiteurs se pressent autour d’elles pour les contempler.

falla_valencia_ciudad_prohibida1

Falla "Valencia, ciudad prohibida"

Acte IV : « La Ofrenda » Moment très émouvant, des milliers de valenciens se réunissent pour la traditionnelle Offrande de fleurs à la Virgen de los Desamparados (La Vierge des Affligés).

ofrenda_falleras_1

Préparation avant le départ pour l'Ofrenda

Ces jours-là, toutes les Commissions Falleras défilent en costumes typiques et accompagnées de fanfares, jusqu'à une énorme reproduction de la Vierge, située en face de la Basilique.

ofrenda_2

Fallas : Fête de tous les Valenciens, toutes générations confondues...

Les falleras déposent des fleurs qui formeront peu à peu un manteau multicolore pour la Vierge.

ofreda_flores_virgen

Les hommes placent les fleurs déposées par les Falleras qui composeront le costume de la ViergeActe V : « LA CREMA »: Le point culminant de la fête arrive avec « la crema » de « la nit del foc » (nuit du feu), le 19 Mars. Le feu a une double mission : célébration de  l’arrivée du printemps et purification. Quand la falla brûle, elle se libère de toute charge satirique ou critique… Symboliquement, la mauvaise intention est détruite. Cette année 700 fallas ont brûlé entre 23 h et 1h du matin…

crema_imagine1

Une falla devient réellement falla quand elle prend feu… Avant, elle n’est qu’un projet de falla.

crema_imagine_21

Comment peut-on imaginer des personnes dépenser 100000 à 500000 Euros dans la réalisation d'une oeuvre qui va brûler. C'est simple : brûler c'est la raison d'être de la Falla...

Clichés de quelques fallas disparues en fumée le 19 Mars ...

falla_delirant_isti_romani_21

Falla : " Delirant isti Romani " ou décadence des hommes au pouvoir

Artiste: Manuel Algarra

Coût : 126 000 Euros

Hauteur : 17 m

falla_bodas_de_oro1

Falla "Bodas de oro" (noces d'or)

Artiste: Paco Lopez Albert

Coût : 470000 Euros

Hauteur : 28 m

MA PREFEREE : " Imagine"... (v. post précédent)

Je l'ai admirée... longtemps... Je ne l'oublierai pas...

Artiste: Ramon Espinosa

Coût : 190000 Euros

Hauteur : 25 m

Inspirée par la célèbre chanson "Imagine" de John Lennon. La mère observe son enfant tandis qu'elle imagine le monde qu'elle souhaiterait pour lui... Un monde de paix, d'amour et de tolérance... Un autre monde ... "couleur d'orange"