Elle peint comme un gosse qui court sur la place
Auprès des pigeons voyageurs
Elle peint comme un vieux clown qui se grimace
Pour qu'les enfants rient à plein coeur
Elle peint avec ses peurs et ses audaces,
Ses amours rires, ses amours pleurs.
Elle peint comme deux amoureux qui s'enlacent
Elle peint pour annoncer la couleur.

Elle peint la neige triste qui se meurt
Quand le printemps s'est réveillé
Elle peint l'oiseau blotti contre le coeur
De cet inconnu prisonnier
Elle peint un ciel qui se tord de douleur
Parc'que l'orage va éclater
Elle peint, elle peint toujours avec son coeur
Elle peint pour annoncer la couleur.

Elle peint avec des rêves qui se gouachent
Tissant les toiles au firmament
Elle peint son bel amour qui se détache
Les sanglots qu'elle garde dedans
Elle peint la liberté quand elle se fâche
Qu'elle crie des mots sans avoir peur.
Elle peint ses grands yeux noirs dont elle s'attache
Elle peint pour annoncer la couleur.

Elle peint, elle peint
Elle peint l'océan quand il ballade
Les mouettes au ciel de nos regards
Elle peint le balladin et ses ballades
Les rythmes fous de la guitare
Elle peint, elle peint le vent qui sans frontière
Souffle la vie et souffle encore
Elle peint pour que son geste soit lumière
Elle peint pour annoncer la couleur.

Elle peint la solitude qui l'enlace
Quand le pinceau guide sa main
Elle peint, elle peint, elle peint le temps
Qui toujours passe,
Elle peint les rides du chemin
Elle peint, elle peint et se sent si petite
La toile blanche, son coeur est fou
Elle peint et quitte à peindre toute sa vie
Même si le monde entier s'en fout.

Elle peint, elle peint
Elle peint et ne fait plus rien d'autre
Elle pense aux autres malgré tout
Elle peint les émotions qui sont les nôtres
Elle peint la vie qui est en nous.
Elle peint toutes nos envies quand elles se cachent
Les regrets de celui qui meurt
Elle peint, elle peint Chaplin et sa démarche
Quand il nous annonçait la couleur.

Elle peint comme un gosse qui court sur la place
Après des pigeons voyageurs
Elle peint comme un vieux clown qui se grimace
Pour qu'les enfants rient à plein coeur
Elle peint avec ses peurs et ses audaces,
Ses amours rires, ses amours pleurs.
Elle peint comme deux amoureux qui s'enlacent
Elle peint pour annoncer la couleur.   
Jean-Marc Le Bihan

Elle, sa vie elle l'a peinte... Elle a peint sa vie coûte que coûte pour "annoncer la couleur" de ses rêves, de ses idéaux, de ses sentiments... pour ne pas se laisser dé-finir par l'autre... Elle a peint pour pouvoir voir sa vie en peinture...

Red_horizon